Accéder au contenu Accéder au menu principal Accéder aux informations concernant les contacts
FR Choix de la langue Recherche Ouvrir la navigation
Krampuslauf in Salzburg | © www.christkindlmarkt.co.at

Des défilés de « Krampus » et de sorcières

Le 6 décembre, fête de Saint Nicolas, c’est là que débutent à Salzbourg des défilés traditionnels de sorcières et de « Krampus », des sortes de Pères-fouettards. Avec des masques sculptés dans du bois, des costumes en peau de bête et ornés de lourdes cloches, ces représentants d’un autre temps chassent les mauvais esprits en cette période d’hiver froid. Une coutume ancestrale est réveillée.

Des compères sauvages : les défilés des Krampus et des Sorcières à Salzbourg

Des sonnailles sauvages, des fourrures hirsutes, des cornes pointues et des masques terrifiants : tous les spectateurs frémissent un peu lorsque les Krampus, une sorte de Pères-fouettards, et les Sorcières (Perchten en allemand) longent les rues avec leur rugissement en dansant et en piétinant. Un défilé des Krampus ou des Sorcières est une aventure inoubliable et fait partie de l’Avent à Salzbourg, tout comme le marché de Noël et les chants de Noël appelant au recueillement. Cet évènement traditionnel particulier a lieu de fin novembre au début décembre à Salzbourg. Les défilés des Sorcières ne sont pas particulièrement calmes, mais en revanche leur souvenir reste inoubliable. Une coutume très ancienne que l’on ne peut vivre que dans la région des Préalpes.

Un personnage diabolique : le Krampus

Les défilés des Krampus, une sorte de Pères-fouettards, et des Sorcières ont une longue tradition en Autriche. Le Krampus et la Sorcière ne remplissent pas la même fonction. Le Krampus est dans toutes les coutumes alpines un être ressemblant au diable et qui accompagne Saint Nicolas le 6 décembre. Contrairement à Saint Nicolas qui apporte des cadeaux aux enfants sages, le Krampus vient en agitant une chaine et un fouet pour ceux qui n’ont pas été sages dans l’année. Le nom allemand « Krampus » vient de ses griffes de diable. « Grampa » est le nom italien pour « patte/ongle ». Cette coutume existait déjà dans l’Empire des Habsbourg et les régions environnantes.

Sorcières, des belles et des vilaines

Les Sorcières par contre sont des personnages qui n’existent que dans l’espace alpin des traditions bavaroises et autrichiennes. Selon les différentes sources, le nom nous ramène sans doute à un personnage de légende, la « Perchta » (ou « Berchta). Si vous prêtez attention, vous distinguerez deux sortes différentes : les « bonnes », qui sont belles et les méchantes, qui portent des masques laids, appelés aussi « larves », et qui effraient. A propos, tous ces masques sculptés dans le bois par des artistes, sont encore faits main. Les deux groupes de Sorcières portent une ou plusieurs cloches pour chasser l’hiver.

Selon la coutume, les Sorcières ne viennent que dans la nuit du 24 au 25 décembre et du 31 décembre au 1er janvier. Mais entre-temps, les défilés des Sorcières (Perchten en allemand) ont lieu pendant tout le mois de décembre. En 1837, celles de Gastein sont même venues saluer l’empereur Ferdinand 1er. Depuis 2011, les Sorcières de Gastein sont inscrites sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO.

Dans la foulée de la vague folklorique du 20ème siècle, les limites entre Krampus et Sorcières s’estompent de plus en plus. On est arrivé à des « Sorcières-Krampus » et bien d’autres groupes, appelés aussi « Pass ». Rien qu’à Salzbourg, il existe environ 200 groupes (« Passes ») différents.

Vivre les coutumes

Le langage populaire affirme que dans tout défilé se cache une vraie Sorcière. Lorsque l’on observe ces compères sauvages à une distance sécuritaire, lorsque la multitude de lumières se reflète sur les masques sculptés selon les règles de l’art, on est bien obligé d’y regarder à deux fois : n’ai-je pas vu bouger une oreille pointue ? Ou n’était ce que le vent ? Est-ce-que les légendes ne contiennent-elles pas toutes un brin de vérité ? Mais les voilà passés déjà, la Sorcière, le Krampus, les Sorcières-Père-fouettard et autres. L’année prochaine aussi, nous nous mettrons le long des rues quand les groupes de Krampus (« Passes ») défilent devant nous en déclenchant un frémissement excitant auprès des spectateurs. Et qui sait, nous la découvrirons peut-être : cette vraie Sorcière qui y participe toujours.

Cela pourrait également vous intéresser :

Programmez votre séjour

Réservez en ligne un tour guidé ou des excursions à Salzbourg et dans les environs:

A Salzbourg, il y a de nombreuses manifestations évènementielles et culturelles de tout genre. Réservez les billets ici:

Grâce à la Salzburg Card vous avez un accès gratuit ou à un prix réduit dans de nombreux musées et vous pouvez utiliser gratuitement les transports en commun dans la ville.

clôturer
Réserver un hôtel à Salzbourg sur Internet - au meilleur prix!